Sélectionner une page

30 avril 1975 : les ressortissants américains évacuent Saïgon

30 avril 1975 : les ressortissants américains évacuent Saïgon

L’image des ressortissants américains quittant Saïgon dans la précipitation est restée célèbre. Nous sommes le 30 avril 1975 et, depuis la veille, une cinquantaine d’hélicoptères américains effectuent des rotations entre la ville et des navires positionnés au large des côtes vietnamiennes. La guerre du Vietnam s’achève.

Vingt années de conflit

La guerre du Vietnam a débuté près de vingt ans plus tôt, le 1er novembre 1955. Elle oppose, d’une part, la République du Vietnam (communément appelée Sud Vietnam) et, d’autre part, la République démocratique du Vietnam (communément appelée Nord Vietnam) alliée au Front national de libération du Sud Vietnam.

Partition du Vietnam - 1954

Nord Vietnam ? Sud Vietnam ?

En 1955, le Vietnam est en effet divisé en deux parties. Cette division est issue des accords de Genève, ratifiés en juillet 1954 et mettant un terme à la guerre d’Indochine.

La partie nord du pays est octroyée à la République démocratique du Vietnam (Nord Vietnam), régime communiste alors dirigé par Hô Chi Minh [Hồ Chí Minh].

La partie sud du pays est attribuée à la République du Vietnam (Sud Vietnam), opposée au communisme.

L’implication des Etats-Unis

Ne souhaitant pas voir le régime communiste étendre son emprise sur la totalité du territoire vietnamien, les Etats-Unis s’impliquent progressivement dans le conflit au côté du Sud Vietnam. Tout d’abord diplomatiquement puis, à partir du mois d’août 1964, avec la force armée, lorsque Lyndon B. Johnson, Président des Etats-Unis qui a succédé depuis quelques mois à John Fitzgerald Kennedy, ordonne les premières frappes aériennes américaines sur les positions communistes.

S’ensuivront des combats d’une rare violence jusqu’à la signature des accords de Paix de Paris, le 27 janvier 1973, qui marqueront la fin officielle de l’intervention militaire américaine.

Le conflit se poursuivra cependant sur le territoire entre les partisans du Nord Vietnam et du Sud Vietnam, jusqu’à cette journée du 30 avril 1975 au cours de laquelle les chars de l’armée Nord Vietnamienne entrent dans Saïgon.

Le chaos règne alors en ville : les ressortissants américains quittent Saïgon dans la précipitation, et les familles Sud Vietnamiennes qui avaient collaboré tentent de s’enfuir. Pour les partisans du Sud Vietnam, cet épisode historique est communément appelé Chute de Saïgon, tandis que le régime communiste préfère la dénommination de Libération de Saïgon.

A propos de l'auteur

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM]

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] est un média d’information en langue française dédié à la culture vietnamienne, à l'histoire du Vietnam et à son actualité touristique. ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] n'est pas une agence de voyage et ne propose donc pas de circuits touristiques au Vietnam.

Partager

Partagez cet article avec vos amis !