Sélectionner une page

Le Festival Keo, un festival unique inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel national

Le Festival Keo, un festival unique inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel national

Destination spirituelle incontournable pour les visiteurs de la province de Thai Binh [Tỉnh Thái Bình], la pagode Keo [Chùa Keo] accueille chaque année un festival unique en l’honneur de Duong Khong Lo [Dương Không Lộ], un ancien moine bouddhiste vietnamien. Le Festival Keo [Lễ hội chùa Keo] se déroule sur trois jours, les 13ème, 14ème et 15ème jours du neuvième mois du calendrier luni-solaire. 🛕🥁🚣

Pêcheur devenu moine bouddhiste

Humble pêcheur devenu moine bouddhiste, Duong Khong Lo (1016-1094) aurait, selon les récits locaux, atteint le nirvana (le but ultime de la pratique bouddhique) et guéri l’Empereur Ly Nhan Tong [Lý Nhân Tông] (1066-1128), quatrième empereur de la dynastie impériale des Ly [Nhà Lý].

En son honneur fut lancée, en 1611, la construction de la pagode Keo, célèbre pour sa structure en bois typique de l’ancien style architectural vietnamien, avec son toit à trois étages et son sommet qui forment un remarquable ensemble de 11,04 mètres de haut.

Pagode Keo - Vietnam

Patrimoine culturel immatériel national

Le Festival Keo, inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel national vietnamien, commence (comme beaucoup de festivals et d’évènements au Vietnam) par une procession.

Le premier jour, hommes, femmes et enfants défilent alors en l’honneur de la vie du moine Duong Khong Lo. La journée se poursuit par des courses de bateaux et un concours de récital littéraire. À la nuit tombée, les trompettes et les tambours retentissent, tandis que la lumière du sanctuaire principal illumine les préparatifs du lendemain.

La seconde journée du festival, qui se tient le 14ème jour du neuvième mois lunaire, célèbre l’anniversaire de la naissance du moine Duong Khong Lo. Point d’orgue du festival, une imposante procession est organisée le matin, au sein de laquelle est (notamment) commémoré le voyage en bateau du moine pour rejoindre la capitale du royaume afin de soigner l’Empereur Ly Nhan Tong.

Le festival se poursuit le lendemain, avec divers divertissements et jeux traditionnels, et s’achève par une prestation de douze danseurs costumés qui s’activent, tels des rameurs dans un bateau, au rythme d’un petit tambour.

A propos de l'auteur

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM]

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] est un média d’information en langue française dédié à la culture vietnamienne, à l'histoire du Vietnam et à son actualité touristique. ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] n'est pas une agence de voyage et ne propose donc pas de circuits touristiques au Vietnam.

Partager

Partagez cet article avec vos amis !