Sélectionner une page

Le Vietnam, 5ème producteur mondial de riz

Le Vietnam, 5ème producteur mondial de riz

Au Vietnam, comme dans tous les pays d’Asie du Sud-Est, le riz occupe une place prépondérante dans l’alimentation. Il est ainsi quasi-systématiquement présent sur la table au moment du déjeuner et du dîner. Cette omniprésence du riz dans l’alimentation se retrouve même dans la langue vietnamienne : manger se dit en effet [ăn cơm], expression dans laquelle on retrouve le terme riz [cơm]. 🌾🍚🌏

La production de riz dans le monde

D’après les derniers chiffres publiés par le Conseil international des céréales (CIC), la production mondiale de riz s’est élevée à 498 millions de tonnes au cours de la campagne 2018/19, en équivalent blanchi (le riz blanchi étant le riz totalement débarrassé du germe et du son). À titre de comparaison, la production mondiale de blé s’est élevée à 732 millions de tonnes sur la même période.

Après la Chine, l’Inde, l’Indonésie et le Bangladesh, le Vietnam se positionne comme le 5ème pays producteur de riz dans le monde, avec près de 29 millions de tonnes, en équivalent blanchi, au cours de la campagne 2018/19.

Répartition de la production mondiale de riz en 2018/19 (Source : CIC) :

  • Chine 30% 30%
  • Inde 23% 23%
  • Indonésie 7% 7%
  • Bangladesh 7% 7%
  • Vietnam 6% 6%
  • Thaïlande 4% 4%

Le Vietnam, 3ème pays exportateur

La production de riz des différents pays est quasi-exclusivement destinée à leur consommation intérieure. Ainsi, pour la période 2018/19, sur les 498 millions de tonnes de riz produits dans le monde, seuls 43 millions de tonnes ont fait l’objet d’exportation, soit moins de 9% de la production annuelle.

Parmi les principaux exportateurs se trouvent l’Inde, premier pays exportateur de riz dans le monde, suivie de la Thaïlande et du Vietnam (avec près de 7 millions de tonnes de riz exportés, en équivalent blanchi).

Parts des exportateurs sur le marché mondial du riz en 2018/19 (Source : CIC) :

  • Inde 23% 23%
  • Thaïlande 18% 18%
  • Vietnam 15% 15%
  • Pakistan 11% 11%
  • USA 7% 7%
  • Chine 6% 6%

La culture du riz au Vietnam

Au Vietnam, la culture du riz est essentiellement réalisée dans les provinces du sud (delta du Mékong [Sông Mê Kông], communément appelé le « grenier à riz du Vietnam » avec plus de la moitié de la production nationale) et du nord (delta du fleuve Rouge [Sông Hồng]). Lors de votre passage dans l’une de ces régions, vous entendrez peut-être les différentes appellations données au riz en fonction de son cycle de vie.

Lorsqu’il est encore sur pied dans la rizière, le plant de riz est appelé [lúa]. Après avoir été récolté puis battu (séparation des grains de la paille), le grain de riz à l’état brut est appelé riz paddy [thóc]. Lorsqu’il est totalement décortiqué et débarrassé du germe et du son, le riz paddy se transforme en riz blanc [gạo]. Enfin, le stade ultime : le riz blanc cuisiné que vous retrouvez dans votre assiette est appelé [cơm].

Quant à l’alcool de riz, que l’on vous proposera peut-être à l’occasion de votre prochain voyage au Vietnam, celui-ci s’appelle [rượu đế]. À consommer avec modération ! 🍶🌡️🥴

A propos de l'auteur

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM]

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] est un média d’information en langue française dédié à la culture vietnamienne, à l'histoire du Vietnam et à son actualité touristique. ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] n'est pas une agence de voyage et ne propose donc pas de circuits touristiques au Vietnam.

Partager

Partagez cet article avec vos amis !