Sélectionner une page

La Nha Nhac, musique de cour vietnamienne

La Nha Nhac, musique de cour vietnamienne

Aujourd’hui, treize éléments de la culture vietnamienne sont inscrits sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (UNESCO). En 2003, la Nha Nhac [Nhã nhạc], musique de cour vietnamienne, permit pour la première fois au Vietnam d’apparaître dans cette prestigieuse liste. Découvrons cet élément fondamental qui animait les nombreuses cérémonies royales à partir du 15ème siècle et jusqu’à la première moitié du 20ème siècle. 🥁👑🎵

Musique élégante

La Nha Nhac, littéralement « musique élégante », désigne les divers styles de musique et de danse exécutés à la cour royale vietnamienne du 15ème siècle à la première moitié du 20ème siècle. Elle ouvrait et clôturait généralement les cérémonies qui marquaient les anniversaires, les fêtes religieuses, les couronnements, les funérailles et les réceptions officielles.

La Nha Nhac, musique de cour vietnamienne

Extrait

La Nha Nhac a vu le jour sous la dynastie Le [Nhà Hậu Lê] qui régna de 1428 à 1789, et a été institutionnalisée et codifiée sous le règne de la dernière dynastie impériale vietnamienne, la dynastie des Nguyen [Nhà Nguyễn], laquelle a régné sur le Vietnam de 1802 à 1945.

Véritable symbole de la puissance et de la longévité de la dynastie, la Nha Nhac était un élément fondamental des nombreuses cérémonies royales. Son rôle ne se cantonnait pas à l’accompagnement musical des solennités de la cour : c’était également un moyen de communiquer avec les dieux et les rois, de leur rendre hommage, et de propager des connaissances sur la nature et l’univers.

Les évènements qui ont ébranlé le Vietnam au 20ème siècle (chute de la monarchie, guerre d’Indochine et guerre du Vietnam) ont sérieusement mis en péril la survie de la Nha Nhac. Privée de son contexte monarchique, cette musique a perdu sa fonction originale. Mais les quelques derniers musiciens de cour encore vivants s’efforcent de maintenir la tradition. Certaines formes de Nha Nhac ont été conservées dans des rituels populaires et des cérémonies religieuses, ou servent de source d’inspiration à la musique vietnamienne contemporaine.

Assurer une meilleure visibilité du patrimoine culturel immatériel

Adopté par l’UNESCO le 17 octobre 2003, le texte fondateur de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel indique que la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité vise à « assurer une meilleure visibilité du patrimoine culturel immatériel, faire prendre davantage conscience de son importance et favoriser le dialogue dans le respect de la diversité culturelle ».

Ce texte fondateur précise que le patrimoine culturel immatériel correspond aux « pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire – ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés – que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d’identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine ».

La liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité compte aujourd’hui 529 éléments à travers 135 pays (dont 20 éléments en France et 13 éléments au Vietnam).

Image d’illustration : Musique de la cour royale de Hue [Thành phố Huế] par Semtgsol.com

A propos de l'auteur

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM]

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] est un média d’information en langue française dédié à la culture vietnamienne, à l'histoire du Vietnam et à son actualité touristique. ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] n'est pas une agence de voyage et ne propose donc pas de circuits touristiques au Vietnam.

Partager

Partagez cet article avec vos amis !