Sélectionner une page

Renouvellement d’un visa électronique vietnamien : visa run au Cambodge

Renouvellement d’un visa électronique vietnamien : visa run au Cambodge

[ARTICLE RÉDIGÉ PAR ANTHONY, EN VOYAGE AU VIETNAM] Arrivé au Vietnam le 26 mars 2022 avec un visa touristique (visa électronique) valable 1 mois (durée maximale qu’il est possible d’obtenir en ce moment), et souhaitant prolonger mon séjour, je me suis naturellement rendu aux services de l’immigration à Hô Chi Minh-Ville [Thành phố Hồ Chí Minh], accompagné d’une amie vietnamienne. La réponse a été catégorique : impossible de prolonger un visa électronique. Je n’ai donc eu d’autres choix que d’envisager un « visa run » (sortie du territoire, puis entrée avec un nouveau visa). 🛵🛂🐃

E-visa : aucune prolongation possible

Après ma visite infructueuse aux services de l’immigration pour obtenir une prolongation de mon visa électronique arrivant à échéance le 25 avril 2022, j’ai envisagé de solliciter par moi-même un nouveau visa électronique auprès du Département vietnamien de l’immigration, via le site internet officiel. Cependant, les informations qui y sont mentionnées me laissaient perplexes quant à mes chances d’obtenir un nouveau visa.

Prolongation E-visa - Vietnam

Sans aucune autre alternative, j’ai donc contacté (par l’intermédiaire de mon amie vietnamienne) une entreprise susceptible de m’obtenir un nouveau visa électronique. Deux choix m’étaient proposés : une procédure « normale » (obtention d’un nouveau e-visa sous 5 à 6 jours, au tarif de 65 USD) et une procédure « rapide » (obtention sous 2 à 3 jours, au tarif de 105 USD).

Nous étions le 18 avril 2022 et, pour assurer le coup, j’ai opté pour la procédure « rapide ». Toute l’opération a été réalisée avec Zalo, la messagerie instantanée la plus utilisée au Vietnam (notamment dans le cadre professionnel). J’ai transmis une copie de mon passeport, une copie de mon e-visa en cours de validité, une photo d’identité, et mon adresse au Vietnam. J’ai payé la moitié des frais à la commande (1.175.000 VND par virement bancaire). Trois jours plus tard, je recevais mon nouveau visa électronique, valable à nouveau 1 mois (du 26 avril 2022 au 26 mai 2022), et je payais le solde (1.292.000 VND).

Direction le poste frontière de Xa Mat

Au moment de la demande d’obtention d’un visa électronique, il est demandé d’indiquer le poste frontière par lequel nous pénètrerons sur le territoire vietnamien. Étant installé à Hô Chi Minh-Ville, la solution la plus pratique est d’utiliser le poste frontière de Moc Bai [Cửa khẩu Mộc Bài] pour se rendre au Cambodge et ensuite re-entrer au Vietnam. Cependant, l’entreprise sollicitée pour mon nouveau visa m’a fortement déconseillé cette solution, au motif qu’en cas de résultat positif au test de dépistage du Covid-19 réalisé au poste frontière, je sois mis en quarantaine et doive payer 15.000.000 VND de frais de prise en charge.

L’entreprise m’a conseillé de me rendre au poste frontière de Xa Mat [Cửa khẩu Xa Mát], un peu plus éloigné d’Hô Chi Minh-Ville (150 kilomètres), mais beaucoup moins utilisé par les touristes et où les autorités sont beaucoup plus « souples ». C’est donc la solution que j’ai choisie.

Le dimanche 24 avril 2022, mon amie vietnamienne et moi avons donc enfourché son scooter pour 4 heures de route : direction le Cambodge via le poste frontière de Xa Mat ! Ce trajet a été l’occasion pour moi de conduire pour la première fois un scooter (merci Phương de m’avoir laissé le guidon pendant quelques kilomètres !).

Vers 12h00, nous voilà arrivés sur place. L’endroit est particulièrement calme.

Visa run - Xa Mat - Vietnam

D’après le garde-frontière vietnamien interrogé par mon amie, il n’est pas autorisé d’entrer au Cambodge avec son propre véhicule. Nous laissons donc notre scooter en « gardiennage » dans un café situé à une centaine de mètres du poste frontière, puis nous entamons la procédure d’entrée sur le territoire cambodgien : contrôle du passeport, achat d’un visa pour moi (mon amie vietnamienne en étant exemptée), vérification du certificat de vaccination contre le Covid-19… et paiement d’un « pourboire » au garde-frontière en charge des opérations (50.000 VND par personne). Aucun test de dépistage du Covid-19 n’est requis pour pénétrer sur le territoire cambodgien.

Le passage de la frontière s’étant déroulé sans encombre, nous voilà au Cambodge, sans moyen de locomotion ni endroit pour passer la nuit. Quelques chauffeurs de tuc-tuc proposent de nous prendre en charge, mais nous décidons de marcher jusqu’aux premiers hôtels qui se situent à moins de 2 kilomètres de la frontière. Je vais y passer deux nuits (jusqu’au mardi 26/04), tandis que mon amie ne va y rester qu’une seule nuit et rentrera seule à Hô Chi Minh-Ville le lundi 25/04 afin de pouvoir se rendre au travail.

Retour à Hô Chi Minh-Ville

Mardi 26 avril 2022 : je me lève à 06h00 afin de rejoindre le poste frontière le plus tôt possible. Celui-ci ouvre à 06h30. Je sors du territoire cambodgien sans difficulté et me présente au guichet d’entrée au Vietnam où l’on me dirige vers un médecin en charge de réaliser les tests de dépistage du Covid-19. Toutes les personnes souhaitant entrer au Vietnam doivent en effet présenter un résultat négatif de test Covid-19. Ce test de dépistage peut être réalisé directement au poste frontière, contre la (modique) somme de 100.000 VND, ce qui est particulièrement pratique.

Je suis seul au poste frontière, ce qui me laisse le temps de discuter avec le médecin et le garde-frontière vietnamiens. Le résultat de mon test de dépistage étant négatif et mon visa électronique étant parfaitement valable, je suis autorisé à entrer sur le territoire vietnamien… après avoir laissé le « pourboire » qui m’est discrètement demandé par le garde-frontière.

Peu avant 08h00, toutes les formalités sont achevées et j’ai franchi la frontière. Il me reste maintenant à trouver un moyen de rentrer à Hô Chi Minh-Ville. Mon amie Phương s’occupant (très bien) de moi, elle a pris le soin de me trouver un chauffeur qui viendra me récupérer afin de m’emmener dans le village le plus proche où je pourrai prendre un bus pour rejoindre Hô Chi Minh-Ville. Je contacte ce chauffeur (scooter) qui arrive quelques minutes plus tard.

Après 10 minutes de trajet (7 kilomètres), le chauffeur me dépose devant les locaux d’une entreprise de transport (prix de la course : 50.000 VND). Là, un minibus est stationné : prochain départ pour Hô Chi Minh-Ville à 08h20 (prix du billet : 100.000 VND).

Visa run - Xa Mat - Vietnam

Je prends place dans ce minibus climatisé doté d’une connexion Wi-Fi. A 11h00, j’arrive à la gare routière de An Suong [Bến Xe An Sương], à Hô Chi Minh-Ville. Là, je retrouve mon amie. Fin du « visa run » qui s’est plutôt bien passé !

A propos de l'auteur

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM]

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] est un média d’information en langue française dédié à la culture vietnamienne, à l'histoire du Vietnam et à son actualité touristique. ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] n'est pas une agence de voyage et ne propose donc pas de circuits touristiques au Vietnam.

Partager

Partagez cet article avec vos amis !