Sélectionner une page

Qui était Thich Nhat Hanh, le moine bouddhiste vietnamien disparu le 22 janvier dernier ?

Qui était Thich Nhat Hanh, le moine bouddhiste vietnamien disparu le 22 janvier dernier ?

Il y a une semaine disparaissait Thich Nhat Hanh [Thích Nhất Hạnh], à l’âge de 95 ans. Durant toute la semaine qui vient de s’écouler, des milliers de vietnamiens se sont rendus à la pagode Tu Hieu [Chùa Từ Hiếu] de Hue [Thành phố Huế] pour lui rendre hommage. C’était l’une des figures les plus engagées du bouddhisme dans le monde. 🕉️🤍🌻

Ordonné moine bouddhiste en 1949

Le 22 janvier dernier, la nouvelle du décès de Thich Nhat Hanh s’est propagée rapidement à travers tout le Vietnam. Malgré un exil de près de quarante ans en France, celui qui a popularisé le concept de la « pleine conscience » bénéficiait encore d’une grande popularité dans son pays d’origine, où il était rentré en 2018.

Né en octobre 1926 à Huê, Thich Nhat Hanh est considéré comme la deuxième personne la plus influente au sein du bouddhisme après le Dalaï-Lama. Maître zen, conférencier, écrivain, poète, chercheur, militant social et militant pour la paix, Thich Nhat Hanh est l’auteur d’une centaine de livres sur la méditation et la pleine conscience.

Entré comme novice au monastère Tu Hieu de Hue en 1942, à l’âge de seize ans, Thich (1) Nhat Hanh va y recevoir pendant trois années une formation dans les traditions vietnamiennes du bouddhisme mahayana et theravada, deux des trois écoles (subdivisions) principales du bouddhisme.

Après avoir poursuivi ses études à l’académie bouddhiste Bao Quoc [Phật Học Viện Báo Quốc], Thich Nhat Hanh est ordonné moine bouddhiste en 1949.

Le Bouddhisme Engagé

À partir du 1er novembre 1955, la guerre du Vietnam oppose, d’une part, la République du Vietnam (communément appelée Sud Vietnam) et, d’autre part, la République démocratique du Vietnam (communément appelée Nord Vietnam). Pour rappel, la guerre du Vietnam se poursuivra jusqu’au 30 avril 1975, date de l’incursion des chars de l’armée Nord Vietnamienne dans Saïgon (épisode historique communément appelé Chute de Saïgon) qui mettra fin au conflit.

Pendant les affrontements, Thich Nhat Hanh va fonder le mouvement du Bouddhisme Engagé, un courant de pensée qui prône l’engagement du bouddhiste dans la vie politique, économique ou civile afin de concrétiser un idéal de société juste et équitable. Il s’engagera alors en faveur de la paix et contre la guerre.

En 1966, à l’occasion d’un séjour aux Etats-Unis, il va rencontrer pour la première fois Martin Luther King, lequel le proposera pour le prix Nobel de la paix en 1967. Pour des raisons protocolaires, le prix Nobel de la paix ne sera finalement pas décerné cette année-là.

Trente-neuf années d’exil

L’engagement de Thich Nhat Hanh lui vaudra d’être interdit de rentrer au Vietnam par les deux parties au conflit. Un long exil de trente-neuf années en France va alors commencer, au cours desquelles il enseignera (notamment à l’Université de la Sorbonne à Paris), donnera des conférences et écrira sur l’art de la méditation et de la pleine conscience.

En 1982, il créera une communauté bouddhiste dans le sud-ouest de la France : la communauté des moines et moniales du Village des Pruniers. Aujourd’hui, plus de 200 moines et moniales y résident et pratiquent dans quatre hameaux différents installés dans la campagne française. La communauté reçoit également chaque année jusqu’à 8 000 visiteurs en provenance du monde entier pour apprendre « l’art de vivre en pleine conscience ».

Affectueusement surnommé Thay [Thầy] par ses élèves (2), Thich Nhat Hanh a également fondé des centres aux Etats-Unis, où il est notamment source d’inspiration pour de nombreuses personnalités publiques.

Fin de vie au Vietnam

En 2014, à l’âge de 88 ans, un accident vasculaire cérébral le privera de l’usage de la parole et le paralysera du côté droit. Il émettra alors le souhait de finir sa vie au Vietnam, à la pagode Tu Hieu de Hue où il s’était engagé à l’âge de seize ans, et où il est décédé le samedi 22 janvier 2022.

Aujourd’hui, 29 janvier 2022, après 7 jours de cérémonies funéraires à la pagode Tu Hieu, le cercueil de Thich Nhat Hanh a été déplacé au Parc éternel du jardin d’Éden de Hue [Công Viên Vĩnh Hằng Vườn Địa Đàng Huế] pour la cérémonie de crémation. Ses reliques seront déposées à la pagode Tu Hieu et dans les différents centres de la communauté du Village des Pruniers.

(1) Thich [Thích] est le terme vietnamien correspondant au terme indien Sakya, qui est le nom du clan dont est issu le Bouddha. Chaque membre monastique de la tradition bouddhiste vietnamienne possède un nom qui commence par Thich.
(2) Thay [Thầy] est le terme signifiant Professeur dans la langue vietnamienne.

La Pleine Conscience, un concept spirituel

La Pleine Conscience est un concept spirituel qui repose sur la conscience du moment présent, en mettant fin aux attachements du passé et aux angoisses du futur. Thich Nhat Hanh a été un pionnier en développant ce concept en Occident dès le début des années 1970.

La Pleine Conscience vise à mettre le pratiquant en contact véritable avec la vie, c’est-à-dire avec tout ce qui se passe dans le moment présent, et ainsi lui permettre de vivre pleinement la vie quotidienne. On parle alors d’Art de Vivre en Pleine Conscience.

Des livres pour cheminer avec Thich Nhat Hanh

Thich Nhat Hanh est l’auteur d’une centaine de livres sur la méditation et la pleine conscience, dont une cinquantaine a fait l’objet d’une traduction en français. Vous trouverez ci-après six ouvrages de référence.

Le miracle de la pleine conscience - Livre

Le miracle de la pleine conscience

La paix, un art, une pratique.

La Pleine Conscience est le miracle grâce auquel nous pouvons vivre pleinement chaque instant de la vie, que ce soit en mangeant une mandarine, en jouant avec des enfants ou en faisant la vaisselle. [COMMANDER]

Enseignements sur l'amour - Livre

Enseignements sur l’Amour

Comment intégrer la bienveillance, la joie, la compassion et l’équanimité dans notre vie et ainsi nous libérer des dépendances affectives et pouvoir vivre l’amour véritable. Cet ouvrage s’adresse non seulement aux couples mais aussi à tous ceux qui désirent améliorer leurs relations avec les autres. [COMMANDER]

Bouddha et Jésus sont des frères - Livre

Bouddha et Jésus sont des frères

Compassion, pardon, amour de son prochain : les convergences entre les religions chrétienne et bouddhiste sont nombreuses. Elles partagent des valeurs communes qui mènent l’homme à une profonde transformation intérieure. Avec ses mots simples et des exemples précis, Thich Nhat Hanh nous montre combien ces deux spiritualités se complètent et s’éclairent. [COMMANDER]

Il n'y a ni mort ni peur - Livre

Il n’y a ni mort ni peur

Accepter la mort comme une continuation et non comme une fin est l’approche bouddhiste que nous transmet le maître zen Thich Nhat Hanh dans cet ouvrage. A la fois lucide et réconfortant, il nous permet de traverser l’épreuve du deuil avec un regard nouveau. [COMMANDER]

Prendre soin de l’enfant intérieur - Livre

Prendre soin de l’enfant intérieur

Vous avez l’impression de ne pas avoir suffisamment confiance en vous ? De manquer parfois de recul face aux épreuves du quotidien ? Et si certaines de vos blessures d’enfant vous empêchaient de vous construire sereinement ? Thich Nhat Hahn nous aide grâce à des exercices de respiration, de concentration et de méditation à apaiser la colère, la peur, la tristesse qui hantent encore nos vies d’adulte, et à les transformer en une force de réconciliation et de compassion. [COMMANDER]

La Terre est ma demeure - Livre

La Terre est ma demeure

À travers le récit des épreuves qui ont jalonné sa vie, de son exil forcé du Vietnam, son pays natal, à son combat aux côtés de Martin Luther King pour les droits civiques, Thich Nhat Hanh, le grand maître du bouddhisme, nous révèle son parcours d’artisan de la paix et nous livre un récit très émouvant et plein d’espérance. [COMMANDER]

Image d’illustration : Thich Nhat Hanh par VNExpress

A propos de l'auteur

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM]

ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] est un média d’information en langue française dédié à la culture vietnamienne, à l'histoire du Vietnam et à son actualité touristique. ĐI VIỆT NAM [VOYAGER AU VIETNAM] n'est pas une agence de voyage et ne propose donc pas de circuits touristiques au Vietnam.

Partager

Partagez cet article avec vos amis !